Top PDF Développement de l'agriculture biologique au Cameroun : une analyse par l'approche des transitions sociotechniques

Développement de l'agriculture biologique au Cameroun : une analyse par l'approche des transitions sociotechniques

Développement de l'agriculture biologique au Cameroun : une analyse par l'approche des transitions sociotechniques

i RÉSUMÉ Le choix des modèles agricoles capables de contribuer à la fois à des enjeux de sécurisation alimentaire, de résilience aux chocs socio-économiques, sanitaires et climatiques, d’inclusions sociales et transgénérationnelles sont déterminantes dans les stratégies de développement en Afrique. Dans cette orientation, l’initiative « Ecological Organic Agriculture » de l’Union Africaine prévoit une intégration de l’Agriculture Biologique (AB) dans les politiques publiques de pays membres d’ici 2025. Cette thèse contribue à fournir une base de connaissances concrète sur l’AB au Cameroun. A partir d’ateliers participatifs, d’enquêtes qualitatives et quantitatives, nous analysons les conditions de viabilité, d’évolution, de reconnaissance d’une agriculture à caractère biologique en mobilisant conjointement le cadre théorique d’analyse des transitions sociotechniques et des outils statistiques de l’élicitation probabiliste. Cette analyse se base sur quatre prérequis nécessaires documentés par nos travaux : (i) la mise en lumière de la diversité de l’AB par une typologie co-construite entre les acteurs socio-économiques et ceux de la recherche, (ii) la compréhension des mécanismes qui structurent la trajectoire des types d’AB existants au Cameroun (iii) la sélection participative du type d’AB socialement souhaitable et enfin, (iv) l’analyse des performances de ce type vis- à-vis de la sécurité alimentaire. Une analyse heuristique et empirique de la transition montre que le développement de l’AB impliquant une reconfiguration du système agricole et alimentaire national est possible sous trois conditions. La première repose sur une acceptation politique de la pluralité de l’AB déclinée en trois types : agriculture naturelle, AB entrepreneuriale et AB certifiée. La seconde repose sur la structuration d’une trajectoire de développement portée par l’agriculture naturelle. La troisième, à travers une étude de cas empirique dans la région du Centre du Cameroun, documente sur le plan méthodologique comment les décideurs peuvent évaluer les écarts de performance entre l’agriculture naturelle et l’agriculture conventionnelle selon trois indicateurs relatifs à la sécurité alimentaire : rendement moyen, prix bord champ, quantité de travail. Nous concluons sur l’intérêt de la reconnaissance de l’AB au sein des politiques publiques au Cameroun à travers son institutionnalisation et la mise en place d’un mécanisme de certification adapté aux conditions locales pour valoriser l’agriculture naturelle tel que le système participatif de garantie.
Show more

217 Read more

Pour une approche territoriale des transitions écologiques. Analyse de la transition vers l’agroécologie dans la Biovallée (1970-2015)

Pour une approche territoriale des transitions écologiques. Analyse de la transition vers l’agroécologie dans la Biovallée (1970-2015)

126 vu pour le Diois qui s’est battu pour faire reconnaître son périmètre comme territoire de projet par la Région Rhône-Alpes. Le renforcement de leur rôle d'acteur du développement rural va par ailleurs susciter des réactions négatives de la part de la Chambre d’agriculture. Durant les années 1990, l’intercommunalité du Diois entretient de bonnes relations avec la Chambre d’agriculture, avec laquelle elle collabore dans le cadre du PIDA Bio. Elle accueille d’ailleurs dans ses locaux le conseiller de la Chambre en charge du PIDA Bio. A la fin des années 1990, voyant que le PIDA Bio se termine et n’ayant pas encore décidé d’internaliser le poste d’animation agricole, elle tente de négocier avec la Chambre d’agriculture la création, au sein de la Chambre, d’un poste de conseiller territorial, qu’elle financerait à 50%. La Chambre d’agriculture refuse. On peut supposer que cela traduit non seulement sa réticence à dédier un conseiller à un territoire particulier alors qu’elle a vocation à accompagner les agriculteurs de l’ensemble du département, mais également une réaction de résistance à la montée en puissance de l’intercommunalité du Diois, à la prise de plus en plus grande qu’elle a sur les politiques agricoles, et à l’orientation de ces politiques. Ainsi, les relations entre la Chambre et l’intercommunalité se dégradent à la suite de cette négociation, comme en témoigne le fait que la Chambre semble « freiner » l’instruction des dossiers CTE du Diois. On note ainsi qu’il se crée entre les deux organisations une certaine distance au début des années 2000 alors que les relations étaient bonnes jusqu’alors, et que ceci coïncide avec le positionnement du Diois en faveur de l’agriculture biologique (le conseiller Chambre qui intervenait dans le cadre du PIDA Bio était selon un enquêté « en conflit avec sa hiérarchie » – ce qui expliquerait qu’il ait à l’époque son bureau dans les locaux de l’intercommunalité).
Show more

504 Read more

Quelle géographie des transitions agricoles en France ? Une approche exploratoire à partir de l’agriculture biologique et des circuits courts dans le recensement agricole 2010

Quelle géographie des transitions agricoles en France ? Une approche exploratoire à partir de l’agriculture biologique et des circuits courts dans le recensement agricole 2010

Résumé – À partir du recensement agricole 2010, l’article explore une méthodologie pour délimiter un champ statistique des exploitations agricoles en transition agro-écologique dans le contexte métropolitain français. Ce travail débouche sur une proposition de typologie d ’exploitations combinant le mode de production (biologique ou non), le mode de commercialisation des produits et la part du chiffre d’affaire réalisée en circuit court. Après une caractérisation socio-économique des différents types d ’exploitation, l’analyse propose une cartographie à échelle fine des combinaisons géographiques d’agriculture en transition pour le territoire métropolitain français, ouvrant une discussion sur les facteurs socio-territoriaux favorables à l’émergence de tel type de transition plutôt que tel autre. Au final, la géographie que dessine cette typologie d’ensemble des agricultures en transition emprunte certes des éléments explicatifs au contexte géo-agronomique des exploitations. Mais elle semble également indiquer que la nature du contexte socio-territorial dans lequel s’insèrent les exploitations infléchit les formes de transition agricole. Les espaces ruraux les moins dynamiques et les plus marqués par l ’héritage du modèle productiviste restent dans leur grande majorité les plus résistants à l’émergence des formes de transition considérées dans cet article. La proximité géographique avec des espaces sociaux plus aisés constituerait un facteur favorable au développement des exploitations en transition agro-écologique.
Show more

13 Read more

Quelle géographie des transitions agricoles en France ? Une approche exploratoire à partir de l’agriculture biologique et des circuits courts dans le recensement agricole 2010

Quelle géographie des transitions agricoles en France ? Une approche exploratoire à partir de l’agriculture biologique et des circuits courts dans le recensement agricole 2010

Bureau d ’étude Terralim, Chercheur associé UMR CNRS 6590 Espaces et Sociétés, 4 rue Surcouf, 35740 Pacé, France Résumé – À partir du recensement agricole 2010, l’article explore une méthodologie pour délimiter un champ statistique des exploitations agricoles en transition agro-écologique dans le contexte métropolitain français. Ce travail débouche sur une proposition de typologie d ’exploitations combinant le mode de production (biologique ou non), le mode de commercialisation des produits et la part du chiffre d’affaire réalisée en circuit court. Après une caractérisation socio-économique des différents types d ’exploitation, l’analyse propose une cartographie à échelle fine des combinaisons géographiques d’agriculture en transition pour le territoire métropolitain français, ouvrant une discussion sur les facteurs socio-territoriaux favorables à l’émergence de tel type de transition plutôt que tel autre. Au final, la géographie que dessine cette typologie d’ensemble des agricultures en transition emprunte certes des éléments explicatifs au contexte géo-agronomique des exploitations. Mais elle semble également indiquer que la nature du contexte socio-territorial dans lequel s’insèrent les exploitations infléchit les formes de transition agricole. Les espaces ruraux les moins dynamiques et les plus marqués par l ’héritage du modèle productiviste restent dans leur grande majorité les plus résistants à l’émergence des formes de transition considérées dans cet article. La proximité géographique avec des espaces sociaux plus aisés constituerait un facteur favorable au développement des exploitations en transition agro-écologique.
Show more

14 Read more

Diversité des trajectoires vers l'agriculture biologique dans les pays en développement: Le cas du Cameroun

Diversité des trajectoires vers l'agriculture biologique dans les pays en développement: Le cas du Cameroun

2.1- La théorie de la transition : le modèle multi-niveaux (GEELS) Le cadre conceptuel élaboré dans cette littérature semble en effet particulièrement adapté pour l’étude de la dynamique de la transition en agriculture biologique. Cette approche suggère qu’un changement de paradigme s’opère sur le long terme à travers le développement de nouvelles technologies et que la technologie est, elle-même, influencée par des changements sociaux. Dès lors, la transition socio-technique n’est pas le résultat d’un seul facteur, mais implique la co-évolution et des interactions entre les technologies, la culture, les politiques, la société civile, le marché et l’industrie. En outre, elle suppose la participation de nombreux acteurs et groupes sociaux. La transition socio-technique peut être conceptualisée dans une perspective multi-niveau. Le modèle multi-niveaux perspective (MLP) est une théorie de milieu de gamme qui conceptualise une dynamique globale des modèles dans les transitions sociotechnique. Le cadre analytique combine les concepts d'évolution de l'économie (trajectoires, régimes, niches, spéciation, sentier de dépendance, routines). Ce cadre conceptuel permet d’appréhender la façon dont un système évolue. Il suggère que la transition résulte de l'interaction entre trois niveaux de réalité : les innovations de niche (micro), le régime socio-technique (méso) et le paysage socio-technique (macro). Les niches constituent des espaces protégés dans lesquels des innovations radicales peuvent se développer. Elles sont décrites comme des espaces stables et protégés par des règles précises, dans lesquels les producteurs (scientifiques R&D) sponsorisés par des acteurs nationaux ou
Show more

25 Read more

Licence professionnelle nationale : agriculture biologique, conseil et développement (ABCD)

Licence professionnelle nationale : agriculture biologique, conseil et développement (ABCD)

2.2) Unités d'enseignements techniques Les unités d'enseignements techniques, (UE 3, UE 4 et UE métiers) sont mises en œuvre par les établissements d'enseignements techniques et avec la participation des professionnels (près de 50% du temps). Chaque site partenaire est responsable (pilote) d'une unité de formation et met à disposition les outils et modalités pédagogiques pour que la formation puisse être réalisée indépendamment de la localisation du pilote. Les applications de terrain sont quant à elles accompagnées par des enseignants sur chaque site (diagnostic, études de cas, travaux pratiques, etc.) en lien avec les productions locales. Les dominantes d'enseignement des UE 3 (120 heures) et UE 4 (150 heures) comprennent la maîtrise des spécificités agronomiques et zootechniques en lien avec le mode de production, la connaissance de l'environnement professionnel, institutionnel, et réglementaire de l'AB, l'élaboration de diagnostics du fonctionnement d'une entreprise, la formalisation de conseils et la réalisation d'audits, l'analyse des filières en AB qui inclut une approche des cycles de vie des produits, la maîtrise des modalités du contrôle et de la certification, la capacité d'appréhender les spécificités de la transformation et de la distribution des produits bio, ainsi que l’exécution, la coordination et l'animation de projets de développement.
Show more

6 Read more

Freins et incitations au développement de l’agriculture biologique en France : une analyse à plusieurs niveaux.

Freins et incitations au développement de l’agriculture biologique en France : une analyse à plusieurs niveaux.

2. Méthodologie 2.1. Analyse des conversions des agriculteurs à l’AB L’approche choisie dans le Volet 1 (qui concerne l’analyse des conversions des agriculteurs à l’AB) consistait en une analyse statistique et économétrique de données détaillées sur un échantillon d’exploitations agricoles françaises. Ces données ont été collectées par le biais d’une enquête grande échelle. Cette enquête est originale à plusieurs égards : d’abord, elle vise à la fois des exploitants conventionnels et des exploitants biologiques ; ensuite, le nombre d’exploitations enquêtées est suffisamment important pour mettre en évidence des relations statistiques entre déterminants et décision de conversion ; de plus, il a été demandé aux exploitants de fournir des informations sur plusieurs années, ce qui permet de mieux appréhender la dynamique des décisions au sein de chaque exploitation ; enfin, des données comptables ont été recueillies, permettant d’analyser les motivations économiques. Nous avons utilisé ces données d’enquêtes pour identifier les déterminants de la décision de conversion. L’originalité de notre approche est de considérer les déterminants observés avant la conversion pour les exploitants ayant décidé de se convertir, notamment leur niveau de performance. La performance est ici appréhendée par un ensemble d’indicateurs parmi lesquels le résultat d’exploitation et l’excédent brut d’exploitation.
Show more

17 Read more

Typologie et perspective d’évolution de l’agriculture biologique au Cameroun

Typologie et perspective d’évolution de l’agriculture biologique au Cameroun

Geels (2002) . Ce modèle définit la transition comme étant le mécanisme de changement d’un régime sociotechnique vers un nouveau régime recon figuré.Cepassagepeutprendredifférentes formes, mais il résulte de l’interaction entre trois niveaux : le paysage sociotechnique, le régime sociotechnique en place et les niches d’innovation ( Encadré 1 ). Il sous-tend différentes trajectoires de transitions intermédiaires telles qu’une réorienta- tion du régime « de l’intérieur » ( Lamine, 2012 ), qui permettent de passer d’unrégime sociotechnique donné à un autre, sanspour autant changer totalement le régime (changements modérés). En effet, des mécanismes de « verrouillage » (une situation où une institution jugée dominante empêche le développement des systèmes agricoles alternatifs) technologique, organisationnel et/ou institutionnel au sein du régime peuvent contraindre la transition ( Meynard et al., 2013 ; Vanloqueren et Baret, 2009 ). Un régime dit verrouillé n’est cependant pas homogène : des niches d’innovation peuvent apparaître, créant un espace partiellement isolé du fonctionnement normal du régime, et notamment des processus qui sélectionnent les marchés et les innovations institutionnelles ( Meynard et al., 2013 ). Fonction- nant avec des normes et des règles institutionnelles différentes, les niches permettent des apprentissages et la construction de réseaux économiques capables de supporter des innovations liées, par exemple l’émergence de nouvelles filières de production et/ou de commercialisation ( Geels, 2002 ).
Show more

8 Read more

La transmission professionnelle en agriculture biologique, ou comment à la fois se comprendre et apprendre

La transmission professionnelle en agriculture biologique, ou comment à la fois se comprendre et apprendre

) augmente lorsque l’AB est concentrée en îlots plutôt que dispersée, îlots eux-mêmes répartis sur le territoire. Symétriquement, la dispersion de petites surfaces en AB dans un territoire de type plaine céréalière ne permet pas de "compenser" les effets des modes de production conventionnels sur la réduction de la diversité des espèces végétales, des insectes et la réduction de la capacité du territoire à héberger certains oiseaux, comme la petite outarde. En termes de transition, la mixité des modes de production (bio-conventionnel) apparaît comme moyen d’améliorer les performances globales des exploitations en assurant sécurité (généralement associée à la production conventionnelle) et performance économique (liée à la plus-value des produits de la production biologique). Cette mixité peut donc être un choix volontaire de l’exploitant, même si dans certains cas elle est subie, par manque de filière économique biologique pour l’intégralité des productions de l’exploitation.
Show more

253 Read more

La transmission professionnelle en agriculture biologique, ou comment à la fois se comprendre et apprendre

La transmission professionnelle en agriculture biologique, ou comment à la fois se comprendre et apprendre

En sciences de l’éducation et de la formation, et en particulier dans le courant de la didactique professionnelle, on s’intéresse moins à une transformation identitaire du sujet, qu’à la transformation de ses compétences. L’analyse de l’activité et l’identification des caractéristiques des situations professionnelles, ouvrent à une mise en évidence d’organisateurs de l’action, composantes cognitives structurantes de l’action efficace (Pastré et al., 2006). Ces organisateurs sont le plus souvent connus des professionnels : ils sont le fruit d’un raisonnement souvent pragmatique, et s’énoncent dans des dénominations qui ne les distinguent pas d’autres informations descriptives. C’est parce que l’activité est analysée que les formations professionnelles peuvent être enrichies. « La notion de processus d’élaboration pragmatique essaie de rendre compte du processus de développement des compétences professionnelles. Celui-ci est le produit de la confrontation des individus à la réalisation d’activités porteuses de problèmes à résoudre et à la confrontation des significations différentes des mots et des énoncés correspondant aux concepts mobilisés pour ces activités » (Mayen, 1999). Prenant appui sur le potentiel de développement des situations (Mayen, 1999), on peut ainsi rechercher les formes d’une élaboration pragmatique qui résultent d’un accompagnement adapté.
Show more

21 Read more

Redevances forestièrse annuelles et développement local au Cameroun : expériences de deux communes rurales : une analyse anthropologique

Redevances forestièrse annuelles et développement local au Cameroun : expériences de deux communes rurales : une analyse anthropologique

En effet, de nombreux économistes du développement et certains spécialistes de l’environnement soutiennent que l’exploitation forestière joue un rôle très important dans l’économie des pays tropicaux. Cette réflexion a débuté en réalité comme débat scientifique en 1976 avec les travaux de PAGE, PEARSON et LELAND, dans un article intitulé « Capturing economic rent from Ghanaian timber ». Dans cet article, publié sur les forêts au Ghana, ils ont proposé une spécification macroéconomique de l’exploitation forestière des pays tropicaux. Ils ont déploré le fait que les taxes sur la vente de coupes instaurées par les institutions étatiques ghanéennes ne sont pas différentes des autres taxes issues des activités de l’exploitation forestière. Cette stratégie a des conséquences très graves sur les entreprises forestières. Selon eux, la fiscalité forestière est un atout indéniable pour l’économie des pays tropicaux. Mais, les gouvernements doivent revoir les mécanismes institutionnels mis en place pour une meilleure contribution de la fiscalité forestière à l’économie nationale. Ces auteurs sont les pionniers de la réflexion sur la place qu’occupe la fiscalité forestière dans l’économie des pays tropicaux. L’originalité de cet article est qu’il est devenu un point référentiel aux débats scientifiques concernant le rôle de la fiscalité dans sa contribution à l’économie.
Show more

246 Read more

Place des valeurs relationnelles dans les systèmes ovins en agriculture biologique et conventionnelle

Place des valeurs relationnelles dans les systèmes ovins en agriculture biologique et conventionnelle

Méthode : 32 entretiens semi directifs (+18 préliminaires) en élevage ovin à composante pastorale : 14 systèmes AB et 18 conventionnels dont 4 Label Rouge IGP, caractérisés par 21 variables structurelles et techniques. Analyse à l’aide d’un logiciel d’analyse de données qualitatives.

2 Read more

Rendements et pratiques des cultures maraîchères en agriculture biologique au Sénégal

Rendements et pratiques des cultures maraîchères en agriculture biologique au Sénégal

Malgré l’hétérogénéité des rendements, les pratiques recommandées par ENDA-PRONAT et son encadrement apparaissent suffisamment robustes pour être développées par les agriculteurs. Accompagné par la mise en place d’un système de commercialisation participatif en construction ( Tankam, 2017 ), le mode de production biologique est une voie réaliste pour le développement de l’agriculture dans ces contextes. Remerciements. Nous tenons à remercier le méta-programme Glofoods de l’INRA et du CIRAD, qui a permis de réaliser ce programme sur le terrain au Sénégal, tous les intervenants de l ’ONG ENDA-PRONAT qui ont mis à disposition leurs réseaux, leurs documents et leurs compétences, ainsi que les agriculteurs qui ont bien voulu accueillir les stagiaires et fournir les renseignements souhaités. Enfin, un grand merci au Dr Marion Robert pour son aide précieuse et efficace pour les traitements statistiques des nombreuses données.
Show more

9 Read more

Vers la modélisation des processus sociotechniques : analyse du processus collectif de conception des procédures d'une entreprise

Vers la modélisation des processus sociotechniques : analyse du processus collectif de conception des procédures d'une entreprise

Analyse de la tâche de conception des documents de maintenance Concernant le processus étudié en lui-même, le rédacteur est l'acteur principal, mais la participation de nombreuses autres personnes est nécessaire pour mener à bien la totalité des tâches. Cette description large de l'activité de rédaction permet de compléter les analyses de tâches produites auparavant (cf. Grosse & Barcellini, 2012). Ces travaux montraient que le contrôle des documents est une activité importante qui est une partie intégrante de la rédaction. Par ailleurs, ils mettaient en évidence que d'autres tâches (analyse et recherche d'information) sont également présentent en amont de la rédaction pour répondre à la demande et aux contraintes techniques et économiques liées à l'usure des pièces à maintenir, à leur coût, à leur présence dans les stocks de matériel, etc.
Show more

10 Read more

Transfert d'un test biologique en développement clinique : évaluation d'une nouvelle approche statistique

Transfert d'un test biologique en développement clinique : évaluation d'une nouvelle approche statistique

. . Simpli ication par développement analytique et contraintes En travaillant sur une approche analytique du problème, on arrive à mettre des spéci ications sur la pente dans certains cas. En effet, la relation log- linéaire qui existe entre les nouvelles et les anciennes valeurs peut être utili- sée a in d’isoler la pente (cf. Approche analytique). Il sera intéressant de vé- ri ier que les résultats ultérieurement obtenus par simulations concordent avec ces spéci ications. Par ailleurs, il n’est pas possible de trouver de ma- nière similaire de spéci ications sur l’ordonnée à l’origine : ces dernières se- ront décidées à l’aide des simulations.
Show more

22 Read more

Comment gérer la nécessaire approche pluridisciplinaire et transversale des programmes de recherche en agriculture biologique ? L’exemple du programme « pain bio »

Comment gérer la nécessaire approche pluridisciplinaire et transversale des programmes de recherche en agriculture biologique ? L’exemple du programme « pain bio »

De plus, la publication des résultats dans diverses revues techniques, en cours et à venir, contribuera à la valorisation du travail auprès des acteurs de la filière. La démarche entreprise devrait pouvoir servir de modèle à la création de filières à Haute Valeur Environnemental (HVE) (notion en cours d’élaboration, proposée par le Grenelle de l’environnement). Cette certification environnementale, basée sur des indicateurs simples de durabilité, sera mise en place par l’Etat. Cette démarche a pour but de faire le lien entre la performance environnementale des techniques de production et la demande des consommateurs. Elle vise à renforcer la confiance des consommateurs. Lors des réunions des COMOP (comités opérationnels du Grenelle de l’environnement), la référence au fonctionnement de la filière AB a été largement évoquée. Cette certification pourrait se développer grâce à des contrats pluriannuels avec la grande distribution. C’est pourquoi il a été proposé lors du forum « pain bio » la création d’un comité de coordination de la filière blé-farine-pain biologique. Ce comité de liaison regroupant l’ensemble des parties prenantes de cette filière aurait pour mission de :
Show more

15 Read more

Optimiser l'autonomie alimentaire est essentiel en ovins allaitants en agriculture biologique

Optimiser l'autonomie alimentaire est essentiel en ovins allaitants en agriculture biologique

de productivité numérique et moins de 6 kg de concentré / kg produit. Cette relation est d’autant plus importante à considérer qu’en Agriculture Biologique la productivité n’est pas un objectif en soi car, d’une part le cahier des charges impose de respecter les rythmes de reproduction naturels (interdiction d’utiliser les traitements hormonaux), et d’autre part le prix élevé du concentré bio (50% supérieur à celui du conventionnel) doit orienter vers des achats de concentrés modérés. (Graphique 2, réseau national de fermes de références agneauxBio). Plus de la moitié (53%) des éleveurs du réseau consomment moins de 6 kg de concentré / kg de viande produite, soit moins de 110 kg/brebis pour le couple mère-agneaux, et les consommations vont de 21 à 232 kg.
Show more

4 Read more

Le face-à-face OGM - agriculture biologique en Europe : entre réglementation et recommandation

Le face-à-face OGM - agriculture biologique en Europe : entre réglementation et recommandation

5 Conclusion En pr´ ecisant le seuil de tol´ erance OGM dans un produit Bio, le r` eglement europ´ een 834/2007 d´ efinit ce qu’est une pollution OGM dommageable pour un producteur Bio (celle qui engendre la perte du label Bio). Ce faisant, le r` eglement europ´ een rompt l’image “sans OGM” attach´ ee historiquement ` a l’agriculture biologique au risque de la discr´ editer. Nous cherchons ` a donner un “fondement ´ economique” ` a ce type de r´ eglementation en consid´ erant que le seuil de tol´ erance OGM devrait ˆ etre d´ etermin´ e ` a partir de la maximi- sation du bien-ˆ etre de la soci´ et´ e. Sous les sp´ ecifications retenues dans le mod` ele d´ evelopp´ e dans cet article, les r´ esultats obtenus nous montrent que le seuil de tol´ erance optimal peut ne pas ˆ etre nul si les mesures de coexistence sont ` a charge des producteurs Bio. Le seuil de tol´ erance OGM optimal met en balance deux effets contradictoires sur le surplus des consommateurs Bio. Le premier effet est positif : si le seuil de tol´ erance diminue, les consommateurs Bio recherchant une consommation sans OGM voient leur surplus aug- menter. Cependant, et c’est l` a la source du second effet, le contrˆ ole de la pollution OGM n´ ecessaire au maintien du label Bio devient plus difficile, de sorte que le prix du produit Bio augmente, p´ enalisant les consommateurs Bio. D` es que le principe du newcomer est adopt´ e, et que la charge des mesures de coexistence est transf´ er´ ee aux producteurs OGM, le seuil de tol´ erance OGM optimal est nul. En effet, la maximisation du surplus total
Show more

20 Read more

Approche des relations entre eau et agriculture à AgroParisTech

Approche des relations entre eau et agriculture à AgroParisTech

La thématique Eau et agriculture dans le cursus ma s t è r e s pécialis é Dep u i s 1 98 4, l e m a s t è r e spéc i al i sé G es ti on d e l' e a u a p o u r o bje c tif d e fo rme r des ca d r es i nt ervenan t dans la g es ti o n d e s r e s s o u r ces e n ea u et d es s e rv i ce s a s soc i és t e l s q u e l a p rot e ct i o n d es r ess o ur c e s , le s r iviè r es e t les m i li e ux aq u a tiq ues , l es s ervi ces d' e a u p o t a b l e e t d ' a s sa i n i ssem e n t e n a bo r d a nt à l a fo i s l e s a spe ct s s ocio - t e c h n i q u es co m m e le s a s pe c t s écon om iq ue s e t r égleme nt a i re s . l a g r i cul t ure es t p r ése n t e a u t ra ve rs d es usages de l' e a u e t d e s p r a t i q ues n écessa i re s ( é v a l u a t i o n d es re ss ou r ces, co n cep ti on , ge s t i o n e t d i a g n os t i c de p é ri m è t r es irr i g u és , t a r ifi ca t i on l e t de s on i m p a c t s u r la r es sou rce et su r l e s hy d ros y s t è m es . À cette r e l a ti on s tri cto s e n su , se r aj o u te n t l es se rv i c e s en v i ro n ne ment au x r en d u s pa r l ' a g ri c u l t u r e , no t am m en t da ns l' a ména g e men t d e l' e s p a c e e t l a p r é s e rv a t i on des m i l i e u x, ou de l a r é d u c ti o n d e l 'i mpac t de s ino n da - ti o n s . O n c o n s i d è r e l a ge st i on d e l ' e a u de f açon in té g r ée e t te r r i t o r i al i s é e: il s ' a g i t d onc d ' a n al y se r o u d 'o r g a n i se r u n e g e s ti o n de l ' e a u m u l ti -u sages e t m u lt i - n i v e a ux . L es cas t rait é s s o n t s i t u é s t an t en Fr a nc e q u e dans l es p a y s m é d i t e r r a n ée n s e t en i n t e rn at i on a l.
Show more

8 Read more

Agriculture et développement dans les brumes de l'archipel du commerce

Agriculture et développement dans les brumes de l'archipel du commerce

Bien que la Conférence ministérielle de Hong Kong ait également porté sur les questions des services et de l’accès aux marchés pour les produits non agricoles, ce sont surtout les thèmes du développement et de l’agriculture qui ont retenu l’attention. Ce sont d’ailleurs sur ces deux thèmes uniquement que des engagements précis ont été signifiés dans la déclaration finale. Ceci s’explique évidemment par le fait que cette conférence se posait comme une étape cruciale du cycle de Doha qui porte, en principe, sur le développement. Selon la logique néolibérale de l’OMC, le développement devrait s’effectuer par le biais d’une libéralisation accrue des marchés, de sorte que « les pays en développement, et en particulier les moins avancés d'entre eux, s'assurent une part de la croissance du commerce mondial qui corresponde aux besoins de leur développement économique » 3 . Or, en lisant les
Show more

11 Read more

Show all 10000 documents...

Related subjects