Top PDF Pépite | Acide hyaluronique en dentisterie esthétique

Pépite | Acide hyaluronique en dentisterie esthétique

Pépite | Acide hyaluronique en dentisterie esthétique

A l’heure actuelle, l’apparence physique a pris une place considérable dans notre société avec une volonté croissante de plaire et de paraître jeune. Ce sont des critères recherchés pour s’intégrer socialement, professionnellement car cela est un signe d’ambition, de réussite et de confiance en soi. Auparavant, les traitements chirurgicaux esthétiques étaient monnaie courante avec l’emploi du bistouri et la mise en place d’implants non résorbables. Désormais, il y a une forte demande pour que les traitements soient moins invasifs et beaucoup plus naturels. C’est ainsi que les injections d’acide hyaluronique ont révolutionné la médecine esthétique du fait de la résorbabilité du produit. Les chirurgiens-dentistes ont alors la possibilité de proposer à leurs patients ce type d’intervention en complément des traitements prothétiques. Il faut par conséquent avoir de nombreuses connaissances notamment des propriétés des produits, des techniques d’injection mais aussi de l’anatomie du visage et des risques encourus.
Show more

86 Read more

Pépite | Analyse d’un sourire avant toute réhabilitation esthétique ou prothétique

Pépite | Analyse d’un sourire avant toute réhabilitation esthétique ou prothétique

Lombardi a ainsi dit « L’application stricte du nombre d'or est trop limitée pour la dentisterie sachant les différences de formes des arcades dentaires ». [23] Le concept de Levin est une référence pour des restaurations esthétiques globales. Selon lui, à partir de la mesure d'un hémi-sourire (du philtrum des lèvres à la commissure), nous pouvons déterminer la largeur idéale du bloc antérieur (du milieu inter-incisif central à la partie distale de la canine vue de face). En effet, il juge que la largeur idéale du bloc antérieur représente 61,8% la distance de l'hémi- sourire. Ces travaux ont également montré que l'incisive centrale représente 31% de la largeur de l'hémi sourire. Par application du nombre d'or, la largeur de l'incisive latérale serait 61,8% celle de l'incisive centrale, et la largeur de la canine serait 61,8% celle de la latérale.
Show more

91 Read more

Pépite | L’éclaircissement dentaire à travers le temps et ses indications en dentisterie restauratrice

Pépite | L’éclaircissement dentaire à travers le temps et ses indications en dentisterie restauratrice

toujours été au cœur des préoccupations des hommes au point de mettre en œuvre des techniques et recettes très étranges et parfois nocives pour y arriver. Ce n’est qu’au XIX e siècle que sont apparues des méthodes plus scientifiques qui ont évolué pour en arriver aujourd’hui à des procédés validés et reconnus. Si par le passé le blanchiment des dents était recherché pour le côté esthétique uniquement, l’éclaircissement est de nos jours une véritable arme thérapeutique contre certaines formes de dyschromies qui peuvent lourdement affecter les patients dans leur quotidien, c’est aussi un passage presque obligatoire en première intention dans le cadre de beaucoup de plans de traitement en leur apportant une plus-value indéniable, en les valorisant.
Show more

82 Read more

Pépite | Le Visagisme : une technique d’harmonie psycho dento faciale dans l’élaboration d’un projet esthétique

Pépite | Le Visagisme : une technique d’harmonie psycho dento faciale dans l’élaboration d’un projet esthétique

44 3 Visagisme et projet esthétique personnalisé 3.1 Visagisme : définition et intérêt en dentisterie esthétique Le visagisme permet de déterminer quel trait de personnalité le patient désire exprimer à travers son apparence et notamment son sourire. Par définition, le visagisme implique la création d’une image personnelle exprimant l’identité d’une personne. Ce concept permet aux praticiens de ne pas réaliser des restaurations qui correspondent uniquement aux critères esthétiques fondamentaux mais d’intégrer des traits de personnalité. L’image renvoyée affecte les émotions, l’identité, le comportement et la confiance du patient, ce qui permet de lui donner un sourire lui appartenant personnellement.
Show more

75 Read more

Pépite | Réhabilitation esthétique des incisives latérales maxillaires riziformes

Pépite | Réhabilitation esthétique des incisives latérales maxillaires riziformes

En dentisterie restauratrice, un protocole simple, normalisé et reproductible est appliqué afin d’étudier la structure interne de la dent, réaliser une cartographie colorimétrique, observer, de garder en mémoire ce qui est vu sur le patient, mettre en évidence certains détails, pouvoir travailler sur son projet prothétique. Elle permet également d’améliorer la communication avec le laboratoire de prothèse, tant pour la transmission des informations chromatiques que pour celles des rapports avec les tissus environnants [ 3 ] . En effet, la qualité de la restauration prothétique dépend directement des informations qui seront transmises au prothésiste via les photographies réalisées par le praticien. Elles permettent de transmettre des informations difficiles à donner par un schéma sur papier [ 31 ] .
Show more

91 Read more

Pépite | L'éclaircissement interne d'une incisive centrale maxillaire dévitalisée dans le cas d'une réhabilitation esthétique

Pépite | L'éclaircissement interne d'une incisive centrale maxillaire dévitalisée dans le cas d'une réhabilitation esthétique

Résumé de la thèse : De nos jours, l’esthétique a pris une place importante dans la société, c’est pour cette raison que la dentisterie esthétique est en pleine essor. Une dyschromie de l’incisive centrale maxillaire va briser l’harmonie du sourire. C’est pourquoi il est important de comprendre l’étiologie de ces dyschromies car elles peuvent avoir un impact psychologique et social sur le patient. L’objectif de cette thèse est de présenter l’éclaircissement interne comme une solution de premier choix dans le cas d’une dyschromie de l’incisive centrale maxillaire pilier du sourire. Les différents agents éclaircissants, les étapes préliminaires à l’éclaircissement interne et les différentes techniques possibles seront décrites.
Show more

94 Read more

Pépite | La sémiologie en dentisterie restauratrice et endodontie (DRE) : élaboration d'un dossier clinique

Pépite | La sémiologie en dentisterie restauratrice et endodontie (DRE) : élaboration d'un dossier clinique

41 - la nécessité d’une restauration prothétique : pour des sémiologies impliquant la mise en œuvre de prothèses, qu’elles soient conjointes, adjointes ou combinées, le praticien doit s’interroger sur le rapport bénéfice/risque de la conservation de la dent. Des paramètres tels que le rapport couronne/racine, les limites cervicales, le profil radiculaire (largeur, angulation, coudures) ou encore l’hygiène du patient vont jouer un rôle capital dans l’approche globale du traitement, lorsqu’il s’agit de prothèse conjointe. De la même manière, des conditions anatomiques défavorables (hauteur de crête, palais plat, tubérosités effacées) vont compromettre la stabilité d’une prothèse amovible et doivent donc privilégier une approche conservatrice. Enfin, le niveau d’os, les volumes sinusiens ou certains contextes pathologiques auront un lien direct avec le choix d’une thérapeutique implantaire. Il s’agit alors de déterminer ce qui répond le mieux aux souhaits du patient, de s’assurer que cette stratégie est envisageable cliniquement, et de prévoir en conséquence les démarches à suivre sur le plan restaurateur et endodontique, - le terrain parodontal : de nombreuses corrélations existent entre les tissus parodontaux et les tissus dentaires. Ainsi, en cas de diagnostic d’une maladie parodontale, tout traitement restaurateur doit être précédé d’un traitement parodontal pour s’assurer de limites gingivales saines et non hémorragiques, garantissant un meilleur résultat esthétique et mécanique. Il a été aussi constaté qu’en cas de maladie parodontale, les flores bactériennes présentes dans les poches parodontales et dans les canaux dentaires sont sensiblement les mêmes, ce qui justifie qu’une maladie parodontale peut être à l’origine d’une nécrose pulpaire [19,26]. Le praticien doit donc être particulièrement vigilant au risque de lésions endo-parodontales chez les patients présentant un terrain parodontal fragile,
Show more

57 Read more

TP1 : Acide et base

TP1 : Acide et base

……………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………… ………… b. Sachant que la réaction entre un acide ou une base avec l’eau peut être violente et provoquer des projections, pourquoi ajoute-t-on les solutions acides ou basiques dans l’eau et non l’inverse ? ……………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………… …………
Show more

2 Read more

Pépite | "La clinique du sourire" : prise en charge esthétique dans le service odontologie du Centre Hospitalo Universitaire de Lille

Pépite | "La clinique du sourire" : prise en charge esthétique dans le service odontologie du Centre Hospitalo Universitaire de Lille

engendré par les crochets. Il s’agit de trouver un compromis avec le patient pour répondre un maximum au défi esthétique, tout en assurant l’aspect fonctionnel. L’intégration esthétique de la prothèse repose sur un choix réfléchi des dents et leur montage. Il faut prendre en compte le souhait du patient et surtout observer les dents résiduelles pour s’en approcher au maximum. Il est possible pour cela de réaliser des maquillages de surface sur les dents résines, ou encore avec de la céramique. Le montage des dents sera facilité par les préparations pré et pro prothétique, avec la réalisation d’un modèle d’étude et de montage sur articulateur, afin de rétablir des courbes fonctionnelles satisfaisantes.(24)
Show more

78 Read more

COURS-Acide-Base

COURS-Acide-Base

On constate que le proton cédé par l’acide 2, l’eau, est capté par la base 1, l’ammoniaque. Il y a alors formation de l’acide 1, l’ion ammonium et de la base 2, l’ion hydroxyde. Une réaction acide- base met toujours en jeu deux couples acide-base. Il y a transfert de proton d’un acide d’un couple vers la base de l’autre couple.

18 Read more

Pépite | Plastie gingivale et osseuse guidée en secteur esthétique : revue de littérature et rapport de cas

Pépite | Plastie gingivale et osseuse guidée en secteur esthétique : revue de littérature et rapport de cas

55 silicone réalisées sur le modèle issu de la planification ont servi à la confection des provisoires immédiatement après la chirurgie. L’amplitude du gain esthétique observé est très variable. Dans le cas n°1, cas simple sans altération esthétique majeure au départ ni restauration prothétique l’augmentation du PES moyen est très faible. En revanche, chez la patiente n°2 qui présente au départ de nombreux écarts par rapport aux critères esthétiques idéaux, on note une amélioration significative du PES moyen. Pour autant, le bénéfice constaté n’est pas nécessairement lié à l’utilisation du guide. Aucune étude comparative n’a évalué à ce jour les résultats obtenus avec la chirurgie guidée par rapport à la chirurgie à main levée pour cette indication. Par ailleurs, l’absence de critères de jugement clairs et objectifs dans les rapports de cas publiés ne permet pas d’analyse objective des résultats. A titre de comparaison, les preuves issues de la littérature en implantologie ne montrent pas de supériorité de la chirurgie guidée par rapport à la chirurgie à main levée (136). La sélection des cas plus adaptés à chirurgie guidée par rapport à une technique conventionnelle reste un point de controverse (136). On peut supposer que sur des secteurs étendus (plus de 4 dents) ou asymétriques, le risque de perte de repère, et par conséquent d’erreur, pour l’opérateur soit plus élevé et le bénéfice d’un guide chirurgical plus grand mais cette hypothèse reste à démontrer. Un bénéfice évident en termes de communication patient-praticien est toutefois à souligner. Il pourrait avoir un effet sur la confiance en soi de l’opérateur en particulier s’il est peu expérimenté mais aussi la satisfaction des patients.
Show more

71 Read more

Intérêt de l'acide hyaluronique en parodontologie : revue systématique de la littérature

Intérêt de l'acide hyaluronique en parodontologie : revue systématique de la littérature

mois. L'injection de fibroblastes autologues présentait un intérêt dans les reconstructions des papilles interdentaires, cependant ce résultat ne semble pas durer à long terme. C'est Becker et al. en 2010 (70) qui réalisent la première expérience non invasive pour tester l'acide hyaluronique dans les petites récessions de papilles. Ils prennent 11 patients, 7 femmes et 4 hommes, âgés de 55,8 ans en moyenne. 14 sites traités (4 dents et 10 implants) sont inclus dans l'étude. Les patients ont au moins une récession papillaire dans la zone esthétique. Après une anesthésie locale, moins de 0,2ml de gel est injecté à 2-3mm en apical du sommet de la papille concernée. Les patients sont vus toutes les trois semaines et l'injection est répétée jusqu'à trois fois. Les patients sont suivis dans les 6 à 25 mois suivants l'application initiale de gel.
Show more

64 Read more

Apport des nouveaux biomatériaux en dentisterie régénérative

Apport des nouveaux biomatériaux en dentisterie régénérative

Aux copains de la fac, la triplette gagnante de P2/D1/CES avec Axel et Hippo, Coloc n°1 (Nico) et coloc n°2 (Dub), Zerbib, Dav et tous ceux que j’ai pu oublier, merci pour toutes ces bières au QG accompagnées, évidemment, d’une petite tapenade ! A Fred, ma première boss, merci de m’avoir fait confiance en m’embauchant et de m’avoir appris les rouages de la dentisterie libérale. Merci pour ton côté « lionne protectrice », pour ta joie de vivre, pour tous tes multiples conseils et merci de m’avoir poussé pour ma thèse. C’est avec beaucoup de tristesse que je pars de ton beau cab tout rose, et j’espère recroiser ta route un jour ! Reste jeune dans ta tête, tu n’es pas encore si vieille ;) Bon courage pour l’ortho !
Show more

80 Read more

Esthétique de la Technique

Esthétique de la Technique

siècle, William Hogarth conçoit le plaisir esthétique comme goût des correspondances (“exactness of counterparts”). Dans les années 1790, Joshua Reynolds, chantre de la beauté néo-classique, définit l’originalité comme la combinaison de modèles connus 2 . Entre-temps, comme on le reprécisera, Adam Smith, dans l’Essai sur la nature de l’imi- tation dans les arts, voit dans « l’écart entre l’objet qui imite et l’objet imité le fonde- ment de la beauté de l’imitation » et de l’art, érigeant la « maîtrise de la disparité » en

6 Read more

Développement de complexes polyélectrolytes à base d’acide hyaluronique et de chitosane pour la livraison d’ARN messager

Développement de complexes polyélectrolytes à base d’acide hyaluronique et de chitosane pour la livraison d’ARN messager

Le rapport N:P, c'est-à-dire le ratio molaire entre les groupes amines du chitosane (N) et les groupes phosphate de l’acide nucléique (P), représente un paramètre important influençant les propriétés physicochimiques et biologiques des nanoparticules binaires (c.a.d. formées de deux composantes; CS et acide nucléique) (Buschmann et al., 2013; Mao et al., 2010). Ce rapport N:P s’est avéré important pour réguler la stabilité des particules et influencer, selon le DDA, la charge de surface (potentiel-ζ) des nanoparticules (Strand et al., 2008). Donc une augmentation du rapport N:P est nécessaire pour compenser une diminution du poids moléculaire et/ou du DDA (Kiang et al., 2004; Koping-Hoggard et al., 2001). Il a été démontré par fractionnement d’écoulement de champ qu’une fraction significative de polycations des systèmes à base de chitosane préparés à des ratios N :P supérieur à 2, n’est pas lié aux particules (Ma, Buschmann, & Winnik, 2010). De plus, il a été démontré que l’efficacité de transfection in vitro est plus importante en transfectant avec des polyplexes préparés à N :P=5:1 comparé à des polyplexes préparés à N :P=2 :1(Thibault et al., 2011). En contraste avec les systèmes CS/ADNp, la majorité des études menées avec des systèmes CS/ARNi ont utilisé un rapport N:P très élevé (N:P ≥ 25) dans leurs formulations pour obtenir une bioactivité importante (Bustin et al., 2009; Holzerny et al., 2012; Howard et al., 2006; Ji et al., 2009; Liu et al., 2007; Malmo et al., 2012).
Show more

91 Read more

Pépite | Parcours hospitalier des patients après une chirurgie esthétique en France : analyse de 349 798 séjours de 2008 à 2014

Pépite | Parcours hospitalier des patients après une chirurgie esthétique en France : analyse de 349 798 séjours de 2008 à 2014

27 4 Chirurgie esthétique et comorbidités 4.1 Chirurgie esthétique et dysmorphophobie L’absence de pathologie somatique n’est pas synonyme d’absence de maladie, des troubles psychiatriques pourraient être présents chez ces patients. Le trouble le plus fréquemment retrouvé chez les patients ayant recours à la chirurgie esthétique selon la littérature semble être la dysmorphophobie. La prévalence de la dysmorphophobie serait bien plus élevée chez les patients demandeurs de chirurgie esthétique, de 6 à 15%, contre environ 2% dans la population générale (16,17). Dans le cas particulier de la rhinoplastie esthétique, les patients seraient encore plus à risque, puisque la prévalence du BDD serait de 20,7 à 52% (31–33). En effet, le nez arrive en troisième position des zones d’intérêt du BDD (39%), après la peau et les cheveux (20). En comparant les patients demandeurs de rhinoplastie esthétique par rapport aux rhinoplasties purement fonctionnelles, on retrouve des symptômes plus sévères de BDD ainsi qu’un taux de dépression significativement plus important (34,35).
Show more

54 Read more

Prise en charge des lésions carieuses de classe II en micro-dentisterie

Prise en charge des lésions carieuses de classe II en micro-dentisterie

3. TRAITEMENTS DE LA LÉSION CARIEUSE DE CLASSE II EN MICRO- DENTISTERIE 3.1. Intérêts de la préservation de la crête marginale et du point de contact proximal (1) Que ce soit au niveau du secteur antérieur ou postérieur, chaque dent de l'arcade possède des contacts interproximaux avec les dents adjacentes. Pour les dents cuspidées, ce contact est situé à la jonction entre tiers vestibulaire et tiers médian dans le sens vestibulo-lingual et à la jonction entre tiers occlusal et tiers médian dans le sens occluso-cervical. La situation de ce contact proximal est tout aussi importante que son intensité. Ce point ou cette zone de contact déterminent des embrasures permettant la déflexion du bol alimentaire lors de la mastication et la protection de la papille inter-dentaire. La crête marginale convexe située au-dessus du point de contact proximal intervient à la fois dans l'occlusion et dans la mastication. Il s'agit donc d'une zone difficile à restaurer d’un point de vue anatomique et fonctionnel.
Show more

53 Read more

Une esthétique du " désart " ?

Une esthétique du " désart " ?

. La novation sinon la nouveauté réside en ce que cette réappropriation se prolonge d’une réflexion « positive » qui insiste a contrario sur la dimension du plaisir – la « dis-satisfaction » – et qui, à l’encontre de la leçon kantienne, revendique une dimension cognitive de la conduite esthétique, sur un mode naturellement différent de la cognition conceptuelle, seule habilitée comme connaissance 8 . Dans un article qu’il consacre précisément à la question de la conduite esthétique, J.-M. Schaeffer formule trois hypothèses fondamentales « pour une vision cohérente de la problématique esthétique : a) les faits qu’indexe le terme “esthétique” relèvent d’une conduite humaine Intentionnelle 9 ; b) cette conduite est un fait anthropologique, donc transculturel et transhistorique ; c) elle se décompose en un nombre restreint d’éléments fondamentaux qui tous peuvent être décrits dans les termes la psychologie humaine commune, en sorte que son analyse ne nécessite pas qu’on postule l’existence d’une faculté mentale spécifique (le “goût”). » 10
Show more

10 Read more

Esthétique et parodonte

Esthétique et parodonte

L’asymétrie du feston gingival avec décalage des collets gingivaux entre les différentes dents, plus particulièrement au niveau des incisives maxillaires, et le non alignement du feston[r]

73 Read more

7-Réaction acide base

7-Réaction acide base

Sinon au dessus et en dessous de ce point, on observe la teinte acide ou la teinte basique.  On appelle zone de virage la zone de pH autour du pK A où on observe la teinte sensible. (Exemple expérimental : le BBT) d. Intérêt d’un indicateur coloré :

6 Read more

Show all 3828 documents...